Agrandir

En finir avec le vol en entreprise

PDCT00000986

Trop d’excuses, pas assez de raison, le vol semble être devenu un acteur « endémique » de notre société : on gronde, en souriant, l’enfant qui dérobe un chocolat, on flatte celui qui fraude le fisc, on tolère l’employé qui vole des fournitures et l’ouvrier qui utilise le matériel de l’entreprise… cela fait longtemps qu’on ne sait plus où est la frontière. 

Plus de détails

27,00 €

Add Subtract

Trop d’excuses, pas assez de raison, le vol semble être devenu un acteur « endémique » de notre société : on gronde, en souriant, l’enfant qui dérobe un chocolat, on flatte celui qui fraude le fisc, on tolère l’employé qui vole des fournitures et l’ouvrier qui utilise le matériel de l’entreprise… cela fait longtemps qu’on ne sait plus où est la frontière. 

Parce qu’il y a une frontière : voler, c’est mal, c’est illégal et c’est considérablement coûteux pour les entreprises. Le vol ne doit jamais être toléré : marchandises, argent, données, outils, blocs de feuilles ou stylos à billes, rien n’est anodin.

Et personne n’est à l’abri. En magasin, en entrepôt, sur chantier, mais également dans les bureaux et les administrations, il n’y a pas un jour sans qu’un voleur ne perpètre un délit.

Dérangeant et bien loin du politiquement correct, ce live est l’ouvrage indispensable à tous ceux qui veulent s’attaquer à ce problème. Il aborde tout sans tabou. L’auteur y explique les mécanismes du vol. 

  • Auteur : François Meuleman
  • Format : A5
  • Finition : Dos carré collé
  • Couverture : Papier-250g/m²
  • Intérieur : 80g/m²
  • Nombre de pages : 176
  • ISBN : 978-2-87496-227-1

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

En finir avec le vol en entreprise

En finir avec le vol en entreprise

Trop d’excuses, pas assez de raison, le vol semble être devenu un acteur « endémique » de notre société : on gronde, en souriant, l’enfant qui dérobe un chocolat, on flatte celui qui fraude le fisc, on tolère l’employé qui vole des fournitures et l’ouvrier qui utilise le matériel de l’entreprise… cela fait longtemps qu’on ne sait plus où est la frontière. 

Donner votre avis